Recevez gratuitement un échantillon

Cette demande d’échantillon n’est liée qu’à un seul produit. Si vous souhaitez comparer plusieurs couleurs, merci de vous rendre sur les différents produits afin de ressaisir votre demande d’échantillon.

Vous allez recevoir un échantillon de toile qui vous permettra d'apprécier la qualité de la toile uniquement, le motif imprimé est un motif standard qui ne correspond pas au décor imprimé du produit sur lequel vous avez cliqué.

Renseignez votre adresse

* obligatoire

Recevoir l'échantillon

Catalogue

Paillage 

Paillage

Pratique pour limiter la pousse de mauvaises herbes et réduire la fréquence d’arrosage, les films de paillage ont de nombreux avantages. Facile à mettre en place dans votre potager ou pour l’aménagement de zones paysagères, le paillage participera à la rentabilité de vos cultures. Cette méthode écologique participe également à la réservation des sols et va protéger vos plantations de la venue d’insectes indésirables.

Lire la suite

Résultats 1 - 24 sur 43.

Le paillage : pour quoi faire ?

Le paillage consiste à couvrir le sol autour de plantations (potager, arbres, arbustes…) avec du paillis naturel ou synthétique. Le paillis favorise l’enrichissement de la terre et la protection des racines. Son installation contribue également à la biodiversité.

La disposition d’un paillage autour de vos végétaux va limiter votre travail de la terre et la fréquence d’arrosage. Autre intérêt du paillis, limiter voire stopper la pousse de mauvaises herbes.

 

Quels sont différents types de paillage ?

Il existe 3 grandes catégories de paillage :
- le paillage en toile,
- le paillage organique,
- le paillage minéral.

Chaque solution a ses spécialités.

Les paillages synthétiques sont élaborés en toile tissée. Ils vont considérablement limiter la pousse de mauvaises herbes tout en restant perméables à l’eau. Ce qui est idéal pour des parterres de fleurs ou les talus.
Le paillage organique se compose de débris d’origine naturel (paille, tonte de gazon, écorces, compost…). Ils disposent d’une forte capacité de rétention d’eau et apportent des nutriments à la terre au moment de leur dégradation.
Le paillage minéral, qui consiste à placer des galets de petite granulométrie ou du paillis d’ardoise, sera plus utilisé pour une touche décorative.

Quel que soit le type de paillage, il limite l’évaporation de l’eau.

 

Quels sont les avantages du paillage ?

Si le paillage est très sollicité chez les particuliers comme les professionnels car. , c’est qu’il présente de nombreux avantages :
- la réduction des arrosages.  La présence du paillage réduit l’évaporation de l’eau et permet de conserver l’humidité du sol plus longtemps.
- la réduction des mauvaises herbes. Le paillage empêche la lumière d’atteindre le sol. Ainsi les mauvaises herbes ne pourront pas germer ni se développer. Cela reste donc une excellente alternative aux produits chimiques.
- la fertilisation du sol. En choisissant un paillage naturel, il deviendra au fur et à mesure un humus. Celui-ci va alors nourrir la terre et augmenter sa fertilité. Il va préserver la biodiversité du jardin en offrant à de nombreux insectes un lieu de vie, participant au bien-être de la plante.
- l’équilibre de température du sol. Avec le paillis, les racines ne subiront plus les variations de température. Elles seront protégées aussi bien du froid que des fortes chaleurs.
- la réduction des insectes nuisibles. Au potager, le paillis naturel comme synthétique vont réduire la présence des gastéropodes. Ainsi, limaces et escargots auront du mal à se déplacer.
- le recyclage des déchets. Les feuilles mortes et tontes viendront se positionner au pied de vos plantes potagères et arbustes.

Comment réussir un bon paillage ?

Quelques précautions sont à prendre avant la pose de votre paillage.
- nivelez votre sol et enlever toutes les mauvaises herbes,
- laissez un espace entre le tronc de votre végétal et le paillage pour éviter toute pourriture,
- pensez à remettre du paillis tous les ans pour conserver un équilibre du sol (valable uniquement pour le paillage naturel).

 

Où mettre du paillage dans le jardin ?

Le paillage peut se mettre partout au jardin. Toutes les cultures peuvent en bénéficier : les légumes au potager, les arbres fruitiers, les haies ou encore les massifs de fleurs.

Les végétaux appréciant un sol sec devront être exempts de paillis. C’est le cas des échalotes, de l’ail ou de l’oignon.  

 

Quand appliquer le paillage ?

Le paillage devient nécessaire au jardin à partir de fin avril.

Trop tôt, vous risquez d’empêcher la terre de se réchauffer.

Avant de recouvrir votre sol de paillage, vous devrez travailler le sol en supprimant toutes les mauvaises herbes et arroser la terre.