Recevez gratuitement un échantillon

Cette demande d’échantillon n’est liée qu’à un seul produit. Si vous souhaitez comparer plusieurs couleurs, merci de vous rendre sur les différents produits afin de ressaisir votre demande d’échantillon.

Vous allez recevoir un échantillon de toile qui vous permettra d'apprécier la qualité de la toile uniquement, le motif imprimé est un motif standard qui ne correspond pas au décor imprimé du produit sur lequel vous avez cliqué.

Renseignez votre adresse

* obligatoire

Recevoir l'échantillon

Composteurs 

Composteurs

Indispensable au jardinage pour recycler vos déchets verts (feuilles mortes, tonte et éléments du potager), le composteur joue un rôle environnemental et écologique. Facile à placer dans votre extérieur, que vous disposiez d’un grand jardin ou d’un balcon, celui-ci vous permettra de réduire le volume de vos poubelles tout en vous apportant un humus de qualité, pour le plus grand plaisir de vos plantes !

Lire la suite

Résultats 1 - 6 sur 6.

Qu’est-ce que le compost et à quoi ça sert ?

Le compostage est un processus de transformation de déchets organiques grâce à l’action de micro-organisme, de l’air et de l’eau.

Définition « Le compost de jardin est de la matière organique bien décomposée, obtenue à partir des déchets végétaux. Ce compost est un compostant du substrat de culture et sert également de paillis de surface ».

Il va avoir 3 principales actions :
- celle de réduire la quantité de déchets organiques dans vos poubelles
- celle de réduire les déplacements entre votre habitation et la déchèterie ou la benne à déchets verts
- celle de produire du compost et renforcer la qualité du terreau de vos plantes, votre haie et votre potager

Que peut-on mettre dans un silo à compost ?

Faire un compost au jardin consiste à recycler les déchets verts de la maison et du jardin, mais tout ne peut pas être mis dans votre bac. Alors que peut-on composter ?
A différents degrés, tous les déchets organiques peuvent être placés dans votre composteur :
- les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromage, fane de légume, fruits et légumes abîmés… - les déchets du jardin : tonte, feuilles, tailles de haies, fleurs fanées, mauvaises herbes…
- les déchets de la maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux, papier journal, cartons salis (mais non souillés par des produits polluants), plantes d’intérieur…

Certains déchets vont se dégrader plus difficilement et vont demander plus de précautions. C’est le cas des déchets durs ou très ligneux (tailles, branches, os, trognons de choux) qu’il est conseillé de broyer avant. Les graines (tomates, potirons et quelques mauvaises herbes) peuvent regermer tout comme la viande va attirer les rongeurs, c’est pourquoi il est important de les mettre au centre du bac à compostage. Sachez enfin que les coquilles d’œufs et coquillages ne se décomposeront jamais, mais leur usure apporte des éléments minéraux importants à votre amendement.

Que ne faut-il pas mettre dans son composteur ?

D’une manière globale, tous les éléments à base de produit chimique, le plastique et tissu synthétique, le verre, les métaux, le bois traité et encore l’huile de vidange ne doivent pas être placés dans votre composteur de jardin. Ceux-ci sont plutôt à déposer dans des conteneurs adéquats pour être recyclés.

Comment faire un bon compostage ?

Avoir un bon compost, c’est aussi mélanger correctement les déchets entre eux. Que vous décidiez de les disposer par couches minces alternées ou bien de brasser votre compost tous les 2 mois en disposant au centre les matières les moins décomposées, l’art du mélange doit être pris en compte :
- les carbonés avec les azotés 
- les humides avec les secs
- les grossiers avec les fins
Dans l’idéal, il faut alterner les couches de matériaux bruns contenant du carbone (branches, feuilles mortes, cartons, paille) avec des matériaux verts contenant plutôt de l’azote (gazon, mauvaise herbe, déchets de cuisine).

L’important est d’aérer et se surveiller l’humidité de votre compost. Ces deux éléments vont être la clé de la réussite pour obtenir un substrat de qualité pour le plus grand plaisir de vos végétaux.

Où installer votre composteur dans votre jardin ?

Haut lieu de vie au jardin, le bac à compost peut être installé dans un coin retiré du jardin. Il faudra le disposer en pleine terre pour laisser les insectes venir se délecter et favoriser la décomposition des déchets.

Il n’est pas obligatoire de mettre votre compost à côté de votre potager, bien qu’il vous évitera moult déplacements, il pourrait également attirer des animaux nuisibles pour votre potager.

Les lombricomposteurs : en quoi consiste la nouvelle génération de composteur pour balcon et appartement ?

Destiné à un usage plus urbain, le lombricomposteur consiste à transformer vos déchets organiques en humus grâce à l’action d’organismes aérobies comme les vers de terre. Ce petit vers va participer à la dégradation des déchets végétaux pour les convertir en jus et amendement.

Cette matière grumeleuse, ressemblant à du terreau, est obtenue après l’ingestion et la digestion des déchets par les vers. Vous pourrez alors l’utiliser comme engrais de surface ou le mélanger à votre terreau lors du rempotage de vos plantes.
Le liquide, quant à lui, s’obtient par percolation. Très concentré, vous pourrez le mettre dans vos pulvérisateurs pour le vaporiser sur les feuillages ou le diluer (1 vol. de jus pour 10 vol. d’eau) pour arroser et accroître leur croissance.

Il faudra alors compter entre 4 et 6 mois pour obtenir les premiers résultats. La récolte de votre engrais pourra se faire, par la suite, tous les 2 à 3 mois en fonction de la quantité de déchets apportés.

 

Pour plus de renseignements sur faire son compost et pailler son jardin, retrouvez l’essentiel sur le guide écrit par l’ADEME.