Recevez gratuitement un échantillon

Cette demande d’échantillon n’est liée qu’à un seul produit. Si vous souhaitez comparer plusieurs couleurs, merci de vous rendre sur les différents produits afin de ressaisir votre demande d’échantillon.

Vous allez recevoir un échantillon de toile qui vous permettra d'apprécier la qualité de la toile uniquement, le motif imprimé est un motif standard qui ne correspond pas au décor imprimé du produit sur lequel vous avez cliqué.

Renseignez votre adresse

* obligatoire

Recevoir l'échantillon

Recherche dans le blog

Comment choisir son paillage ?


Tuteur Voilage Paillage

Pour limiter l’entretien dans votre jardin tout en offrant les meilleures conditions à vos plantes, le paillage reste la meilleure solution. Entre le paillage naturel, le paillage minéral ou le paillage synthétique, il peut être difficile de savoir lequel choisir en fonction de vos plantations. Découvrons quel paillage choisir.

Quel paillage choisir pour son potager ?

Le paillis végétal est à privilégier pour votre potager. Constitué de matières organiques, le paillage enrichit le sol en se décomposant et se transformant en humus tout en offrant un refuge pour les insectes auxiliaires.

En fonction de sa composition, il apporte des éléments nutritifs différents à votre terre.

Notez que selon le type de paillage naturel, la durée de décomposition varie. Elle sera longue pour les copeaux de bois ou les écorces de pin et courte pour les feuilles mortes ou la tonte de pelouse.

Le paillage à longue durée de décomposition est à privilégier sur les plantes pérennes alors que le paillage de courte durée est plus intéressant pour des plantes avec un cycle de vie plus court. Choisissez en fonction du besoin de votre sol et de vos plantes.

Les toiles biodégradables comme nos disques de paillage en fibres de coco mettent plusieurs années à se décomposer. Facilitant l’entretien de votre potager, ces toiles restent perméables à l’eau et à l’air.

Le paillis à base de bois est idéal pour des cultures fixes comme des pieds de fraisiers ou des petits arbustes à petits fruits. Le paillage bois est très lent à se décompose, il a donc une durée de vie importante. Autres avantages, le paillis en bois ne se déplace pas facilement sous l’effet du vent et il  offre un refuge pour les organismes vivants. Le paillis bois est plus adapté à un sol déjà riche en minéraux.

Choisissez la paille, un autre paillis organique, qui laisse respirer le sol tout en réduisant la température du sol en cas de forte chaleur. Elle est très efficace contre les mauvaises herbes. La paille est à étaler sur un sol humide et parfaitement désherbé en une couche épaisse.

Il est également possible d’opter pour un paillage en cosses de sarrasin, en fèves de cacao ou encore des paillettes de chanvre.

Les film de paillage pour potager offre une alternative plus durable. Ces films de paillage s’adaptent au type de cultures que vous souhaitez réalisé grâce à une pré-perforation respectant la distance nécessaire à la croissance de vos végétaux. Vous trouverez des films spécial salades, tomates, fraisiers ou encore petits légumes.

Quel paillage choisir pour ses parterres de fleurs ?

Contrairement au potager, il n’a pas paillage plus adapté qu’un autre pour vos massifs de fleurs. Le choix se fera en fonction de vos besoins et vos attentes concernant l’esthétisme et l’entretien.

Un paillage esthétique au pied de vos fleurs
Pour offrir un bel effet décoratif à votre jardin, les paillages minéraux sont la solution. Résistants au temps, ce paillage limite la pousse des mauvaises herbes tout en apportant une touche esthétique. Ce paillage est très plébiscité pour des cultures pérennes comme des plantes de rocailles ou des parterres de fleurs. Non biodégradable, il a une durée de vie indéfinie et participe au réchauffement du sol.
Différents matériaux peuvent venir habiller votre pailler votre massif de fleurs :
- l’ardoise. Très appréciée par les plantes acidophiles comme les bruyères ou les hortensias, l’ardoise apporte une touche moderne à votre extérieur avec sa couleur anthracite.
- les billes d’argile. Plus souvent utilisées dans le fond des jardinières comme élément drainant, les billes d’argile peuvent être disposées au-dessus comme paillis protecteur et décoratif. La couleur marron se fond avec le terreau.
- la pouzzolane. Cette roche volcanique à l’aspect poreux accumule l’eau et offre une bonne protection thermique. Idéal pour les plantes vivaces de rocaille, la pouzzolane se fond avec votre sol de part sa couleur et son aspect.
- les galets et gravillons. Très souvent de couleur blanche, ce type de paillage minéral rappelle les jardins japonisants. Avec un aspect très contemporain, le paillage en galets et gravillons vient protéger les pieds de vos végétaux et limitent la pousse des adventices.

Un paillage nourrissant pour vos plantes
Comme pour le potager, le paillage naturel est une solution pour leur offrir un environnement idéal à leur croissance. En se dégradant, ces matériaux vont nourrir le sol grâce à l’humus. Que vous optiez pour des feuilles mortes, des déchets recyclés du jardin ou encore des paillettes de chanvre, le paillage va ralentir l’évaporation de l’eau et limiter la pousse des mauvaises herbes.

La toile de paillage comme complément
Plus efficace contre la pousse de mauvaises herbes, la toile synthétique peut recouvrir une large surface dans votre jardin. Véritable atout pour l’entretien du jardin, ce paillage synthétique facilite la croissance de vos cultures qu’elle soit potagère ou ornementale. Le plus souvent fabriquée en polypropylène ou polyéthylène, cette bâche est utilisée pour les végétaux permanents.
De couleur noire ou verte, le film de paillage peut alors être complété avec un paillage minéral pour un aspect plus décoratif et naturel.  

 

Quel paillage est le plus efficace ?

L’efficacité du paillage est subjective. Celui-ci dépend de vos attentes : lutte contre les mauvaises herbes, contre les limaces, capacité de rétention de l’humidité, manutention. Chaque type de paillage présente des avantages en fonction de son utilisation.

L’herbe de tonte est très efficace au développement des cultures saisonnières et aux plantes annuelles. Elles apportent un grand nombre de nutriment et reste facile à renouveler. L’herbe présente un très grand avantage économique, si vous avez une pelouse, vous avez un paillage gratuit qui se régénère naturellement. Pour être efficace, l’herbe doit être séchée préalablement à sa mise en place comme paillage au risque de fermenter et de pourrir.

Le paillage en cosses de sarrasin est le plus avantageux si vous cherchez à éloigner les limaces de votre potager.

L’écorce de pin, quant à elle, est à réserver uniquement aux plantes acidophiles (fraisiers, framboisiers…).

Le paillage synthétique est très apprécié pour sa durabilité. Sa mise en place et son retrait demandent une manutention plus importante. C’est pourquoi de plus en plus de bâches sont biodégradables et s’enfouissent dans le sol pour l’enrichir en fin de saison.

Il n’y a donc pas de paillage meilleur qu’un autre pour votre jardin. Le choix se portera sur vos le type de plantations, vos attentes, le prix et sa durabilité.

Partager ce contenu