Recevez gratuitement un échantillon

Cette demande d’échantillon n’est liée qu’à un seul produit. Si vous souhaitez comparer plusieurs couleurs, merci de vous rendre sur les différents produits afin de ressaisir votre demande d’échantillon.

Vous allez recevoir un échantillon de toile qui vous permettra d'apprécier la qualité de la toile uniquement, le motif imprimé est un motif standard qui ne correspond pas au décor imprimé du produit sur lequel vous avez cliqué.

Renseignez votre adresse

* obligatoire

Recevoir l'échantillon

Recherche dans le blog

La mise en place d’un paillage dans votre potager


Paysager son jardin

Créer un potager chez soi est de plus en plus facile grâce aux jardinières sur pieds, carrés potagers et autres éléments qui permettent de cultiver tout type de plantes que ce soit en ville ou à la campagne. Pourtant, tout jardinier doit faire face aux contraintes qu’amène un potager : le désherbage et l’arrosage. Et si la mise en place d’un paillage dans votre potager limitait votre intervention auprès de vos plantations ?

Qu’est-ce que le paillage ?

Utilisé au départ par les agriculteurs et autres professionnels de la permaculture, le paillage s’est démocratisé auprès de tous les jardiniers : du plus novice au plus expérimenté. Reconnu pour son efficacité contre le développement des mauvaises herbes, le paillis est également apprécié pour ses propriétés écologiques.

Appelé également paillis ou mulch, le paillage consiste à mettre une couche de matériau protecteur du sol, principalement, dans le but de modifier les effets du climat sur la terre. Même si à l’origine, le paillage se réalisait avec de la paille pour protéger et nourrir le sol, de nombreux matériaux naturels ou synthétiques sont maintenant utilisés.

Le paillage naturel : un paillis biodégradable pour protéger vos végétaux

Pour prendre soin de votre jardin ou de vos extérieurs et pour protéger les plantes, pailler la terre reste la meilleure solution. En optant pour un paillis écologique, vous lutterez naturellement contre les adventices et les mauvaises herbes.
Plusieurs variétés de paillage naturel peuvent être achetées dans le commerce :
- les écorces de bois que vous pourrez trouver dans divers coloris
- les paillettes de lin, de chanvre, de cacao, de peuplier, de coco
- les copeaux de bois
- des plaquettes de bois divers…

Il vous est également possible de créer votre propre paillage naturel avec des composants provenant de votre jardin. C’est le cas de la tonte de gazon, les feuilles mortes ou encore des écorces et aiguilles de pin que vous pourrez trouver dans votre pelouse.

L’utilisation d’un paillis biodégradable offre de nombreux avantages. Celui de recycler les déchets végétaux, d’assurer une parfaite perméabilité à l’eau ou à l’air ou en fournissant au sol des matières organiques dont vos végétaux auront besoin.

Des graviers en marbres blanc peuvent également être utilisé comme paillage. Naturel mais non biodégradable, ce type de gravier est parfait pour un aménagement méditerranéen.

 

Le paillage synthétique : une solution alternative pour limiter votre intervention

Malgré son atout environnemental, le paillage naturel se décompose plus rapidement vous obligeant à en rajouter tous les ans. Pour limiter votre intervention sur vos parterres de fleurs, les paillages synthétiques peuvent être une méthode alternative présentant autant d’avantages.

Les toiles de paillages peuvent être séparées en deux familles, les bâches de paillage pour potager et les films de paillage paysager.

Les toiles de paillage pour potager se placent dans vos carrés potagers ou sur de plus grandes surfaces comme votre jardin. Leurs rôles étant de protéger vos légumes contre les mauvaises herbes. Ils vont également assurer une protection supplémentaire contre le piétinement et la prolifération des parasites.

Ces bâches se différencient par le matériau utilisé pour leur fabrication, le polyéthylène, et par leur fonctionnalité. Certains modèles sont déjà pré-perforés en fonction du type de cultures potagères. Vous pouvez donc trouver des bâches pour gros légumes, pour fraisiers, pour plantes aromatiques ou encore pour pommes de terre.

La deuxième famille des toiles de paillage est réservée aux aménagements extérieurs. Placés sous une haie naturelle ou dans des parterres de fleurs, ces feutres de paillage ont un grammage plus important pour s’assurer d’une plus grande longévité. Très résistant aux piétinements et aux déchirements, ce type de paillis peut également être utilisé pour créer des allées de jardin.

Plus rigides que le paillage naturel, les films de paillage vont contribuer à la protection de l’environnement en limitant l’usage de produits chimiques dans votre potager.

Retrouvez tous nos films de paillage

Vous pourrez également retrouver des feutres de drainage et des feutres géotextiles pour vos jardinières et/ou massifs de fleurs. Tout comme la toile de jardin, ce paillage synthétique va assurer une protection autour des plantes tout en limitant la pousse des mauvaises herbes.

 

Quels sont les avantages du paillage pour le potager ?

Pour protéger les plants présents dans votre potager, et à plus grande échelle dans votre jardin, le paillage offre un grand nombre d’avantages. Sur le plan économique, sa présence va réduire le volume d’arrosage et limiter l’usage de produits chimiques pour lutter contre les insectes ravageurs. Participant à l’enrichissement du sol, le mulch va éviter le développement des mauvaises herbes tout en garantissant un sol riche et préservé.

Le paillage pour limiter les mauvaises herbes

La pose d’un paillis dans votre potager va empêcher considérablement la pousse de mauvaises herbes. Excellent moyen pour éviter de passer des heures à désherber, le paillage va limiter le travail de la terre et notamment le binage.
La plupart des paillis, qu’ils soient naturels ou synthétiques, vont étouffer les mauvaises herbes, comme les adventices ou les herbes vivaces et indésirables, sous une épaisse couverture. En privant les mauvaises herbes des rayons UV, elles ne pourront plus se développer et vont vous éviter d’utiliser des produits chimiques pour le désherbage de vos parterres. Quelques herbes particulièrement vigoureuses pourront arriver à percer le paillis, toutefois, celles-ci seront plus facile à arracher.

Pour l’entretien de vos sols ou la préparation de votre potager, votre équipement est essentiel. Pour vous aider à avoir des outils de jardin performants et ergonomiques, nous avons choisi la marque POLET. Fabriqués dans le plus grand savoir-faire et en utilisant des matériaux haut de gamme, les outils de jardin Polet vont vous accompagner dans la mise en place de vos espaces extérieurs.

Découvrez tous nos outils de jardin

Le paillage pour préserver la vie du sol

Véritable désherbant naturel, le paillage va assurer une protection du sol tout en préservant la vie dans la terre. Avec cette couverture du sol, vous maintiendrez une activité microbienne dans la terre et ainsi lui apporterez les éléments nutritifs pour nourrir efficacement vos plantes.

C’est notamment le cas de la paillette de chambre qui en se pétrifiant au fil des années va apporter de l’azote, du carbone, des minéraux et d’autres aliments à vos légumes gourmands comme vos tomates.
Il est important de bien choisir le type de paillage en fonction de votre plante. Si vous souhaitez apporter un peu d’azote, favorisez un paillage fait de déchets de tonte ou de déchets végétaux de cuisine.

Pour cela, n’hésitez pas à installer un composteur dans votre potager, vous pourrez ainsi stocker vos déchets verts sans entacher votre décoration extérieure.

Voir nos composteurs en bois

Le paillage pour réduire la fréquence d’arrosage

L’un des atouts du paillage, qu’il soit naturel ou synthétique, est son fort pouvoir de rétention d’eau. Perméable, conservant l’humidité du sol et favorisant son absorption, le paillage va ainsi limiter le volume d’arrosage.
La présence du paillis va aussi éviter l’évaporation de l’eau et donc accentuer l’humidité présente dans la terre. Les racines de vos végétaux bénéficieront ainsi d’une terre constamment humide, favorisant ainsi leurs développements.

Enfin, le mulch va jouer le rôle d’une couverture épaisse freinant les rayons du soleil. Le sol va ainsi rester au frais évitant les écarts de température entre le jour et la nuit.

En saison estivale, la présence du paillage va éviter le dessèchement du sol. À titre d’exemple, en été, le sol va vous demander 3 fois plus d’arrosage qu’un sol paillé. Cela montre comment le paillage peut être bon pour l’environnement et pour réaliser des économies.
Pour aller plus loin dans votre démarche d’économie d’eau, des systèmes d’arrosage par goutte-à-goutte peuvent être installés dans votre jardin, limitant votre intervention pour arroser vos plantes.

Le paillage pour nourrir la terre

Tout comme la préservation du sol, les paillages naturels vont, en se décomposant, fertiliser le sol de votre potager. Point positif sur la microfaune de votre jardin, cette couverture végétale va servir de refuge à de nombreux insectes et micro-organismes qui vont créer un environnement favorable à la croissance des végétaux. C’est le cas de nombreux insectes comme les vers de terre, les coccinelles ou encore les insectes recycleurs qui vont jouer un rôle dans l’entretien naturel de votre jardin.
Identifiez tous les insectes favorables à votre jardin sur notre article de blog.

Le paillage pour retenir la chaleur et isoler du froid

Disposer un paillage dans votre jardin et notamment dans votre potager va avoir des effets sur la température du sol. En réduisant les écarts de température du sol entre le jour et la nuit, les racines se développeront plus rapidement en terre et ainsi va vous offrir de belles plantes aux feuillages intenses et aux fleurs envoûtantes.

Idéalement, le paillis doit être mis en place au printemps pour laisser le temps à votre terre de se réchauffer. Sans cela, le bénéfice sera nul voir négatif. Cette couverture protectrice va ainsi conserver la chaleur. En déployant trop tôt votre film de paillage, vous bloquerez les rayons bénéfiques du soleil.

Au contraire, en automne, la mise en place du paillage va protéger le sol contre un refroidissement trop brutal du sol et ainsi protéger les racines du froid et des premières gelées.

Le paillage pour freiner les pérégrinations des gastéropodes

Alors que certains insectes sont favorables à votre potager, d’autres, au contraire, ont des conséquences désastreuses sur vos plantes, vos légumes et autres cultures. C’est notamment le cas des limaces et des escargots qui vont progresser en dévorant les fleurs et les semis présents dans votre potager.

Mettre une toile de paillage au pied de vos végétaux comme des matières sèches et poudreuses (cendres de bois, poils de vos animaux ou encore du sable) vont empêcher leur déplacement au cœur de vos plantations.

 

Comment poser un film de paillage synthétique dans son potager ?

Avant de poser votre bâche de protection dans votre potager, quelques précautions et quelques étapes sont à réaliser pour garantir un sol de bonne qualité et pour bénéficier de tous les effets positifs du paillage.

La préparation du sol : une étape indispensable pour le bien-être de vos plantes

Comme une culture classique, le sol doit être préparé avant de déplier le film de paillage.

Il faudra effectuer un désherbage minutieux pour exempter la terre de toutes les mauvaises herbes. Si vous laissez des herbes comme des adventices, ils reviendront dès les premiers réchauffements de la terre et vous obligeront à reprendre le désherbage. De plus, leurs présences peuvent venir percer votre film de paillage et ainsi réduire les bénéfices qu’elles pourraient apporter à vos jeunes plantations.

Le nourrissage du sol est aussi une étape à ne pas négliger pour apporter de l’engrais vert et du compost à votre terre, surtout si vous optez pour un paillage synthétique. Vos plantes auront ainsi, dès le départ, les nutriments nécessaires au développement des racines. Au contraire, si votre choix se porte sur le paillis naturel, veillez à étaler avec parcimonie le compost.

Enfin, terminez la préparation du sol en aérant le sol avec une fourche ou une bêche et le nivelant à l’aide d’un râteau. En égalisant la terre, vous éviterez ainsi la présence de bosses et de trous.
Pour optimiser le travail de la terre, de nombreux outils de jardin haut de gamme et ergonomiques sont disponibles sur notre site.

Retrouvez tous nos outils de jardin pour le travail du sol

L’ancrage de votre bâche : une étape clé pour éviter la prise au vent

Une fois la préparation du sol effectué, vous pouvez maintenant dérouler votre film de paillage plastique sur la zone à recouvrir.

Pour cela quelques étapes suffisent pour la mettre en place :
- Positionnez le rouleau à une extrémité de la surface au sol à recouvrir et déroulez-le sur quelques centimètres. Ancrez votre film avec de premières agrafes métalliques ou des ancres crantées.
- Déroulez petit à petit la bâche et fixez-la régulièrement avec les agrafes. Certaines bâches disposent d’un ruban facilitant le déroulement. Cela permet ainsi d’assurer la tension du film de paillage et de le déplier de manière droite.
- Fixez la fin de votre film avec votre système d’ancrage. Vous pourrez découper le surplus avec un cutter ou un ciseau.
- Chaussez les bords de votre film de plasticulture sur 15 cm en le recouvrant de terre. Cette étape est fondamentale pour éviter la prise au vent.

Le perçage de votre film de paillage : une étape pour vous simplifier la mise en terre

Le perçage doit être fait en fonction des végétaux que vous souhaitez mettre en terre et respecter une distance nécessaire à leur bon développement. La séparation n’est pas la même entre des pieds de tomates et des salades. Il est donc important de percer à intervalles réguliers.

Différentes méthodes existent pour percer votre bâche :
- utilisez une cloche perforatrice qui viendra créer des trous de plantations de taille identique. La poignée présence sur cette cloche facilite le perçage de films de plasticulture.
- pour les bâches plus épaisses comme les toiles tissées, il est préférable de percer la bâche à l’aide d’une pièce en métal chauffée par un brûleur. Vous avez également la possibilité d’utiliser un ciseau et de perforer la bâche en forme de croix. Les bords pourront ainsi se rabattent au pied des plantes et viendront reboucher l’espace pour éviter le développement des herbes indésirables. Le fait de laisser ce petit espace autour du tronc va également éviter sa pourriture.

Certaines bâches sont déjà percées pour vous éviter de calculer l’écart des trous de plantation. Ces différentes bâches sont alors spécifiques aux cultures potagères. Vous pourrez avoir un film de plasticulture dédié aux pommes de terre, aux fraisiers ou encore aux tomates.
D’autres sont prédécoupées, vous pourrez enlever l’opercule avec deux doigts. Ces bâches sont à personnaliser en fonction des semis que vous souhaitez réaliser et sont plus modulables.

Voir touts nos paillages prédécoupés pour potager

Comment arroser votre potager avec un film de paillage ?

Permettant de protéger le sol du potager ou du jardin, le film de paillage joue un rôle important sur l’arrosage de vos végétaux. Demandant une attention moins accrue et une manière différente d’arroser, le film de paillage va réduire la fréquence d’arrosage et vous faire réaliser des économies sur votre consommation d’eau. Sa présence va aussi limiter l’effet d’évaporation de l’eau. On estime que ce phénomène est 3 fois plus élevé sur un sol nu qu’un sol paillé.

Même si le film de plasticulture réduit fortement le besoin en eau de vos plantes, il reste important de les hydrater pour assurer leur développement. Pour cela, différentes méthodes existent.

Un arrosage manuel
Méthode des plus classiques, l’arrosage manuel à l’aide d’un arrosoir ou d’un tuyau d’arrosage suit les mêmes règles que pour un sol non paillé. Enfoncez un doigt dans la terre pour constater si celle-ci est encore humide ou non. Si le sol est sec, l’arrosage est alors recommandé.

Un arrosage automatique

Pour réduire votre intervention, plusieurs solutions automatiques existent pour arroser efficacement vos plantes avec un paillage.
La première reste la mise en place d’un kit d’arrosage automatique par goutte-à-goutte. Fonctionnant avec un pied goutteur à placer au niveau du tronc de votre plante, le système d’arrosage va apporter une dose modérée d’eau en fonction du réglage que vous aurez fait au préalable. Ce système doit être posé avec précision afin que les gouttes d’eau tombent bien sur la terre et non sur le film de paillage.

Une autre solution, plus écologique, peut être mise en place : l’installation d’une jarre d’irrigation en terre cuite. Cette méthode d’arrosage souterraine doit être mise en place avant le paillage du sol et fonctionne par porosité des parois. Le couvercle du pot nécessite de faire un trou dans votre bâche.

Découvrez sur notre blog, comment fonctionne cette irrigation localisée.

Quelle que soit la méthode d’arrosage que vous optez pour l’hydratation de vos plantes, celle-ci doit être pensée avant l’installation de votre bâche de paillage afin de limiter les découpes.

Présentant de nombreux avantages à être disposé dans votre potager, le film de paillage reste la méthode la plus facile et rapide à mettre en place pour gagner du temps sur le désherbage, sur l’arrosage tout en offrant un milieu propice au développement de vos plantations.

Retrouvez tous nos films de paillage

Partager ce contenu