Recevez gratuitement un échantillon

Cette demande d’échantillon n’est liée qu’à un seul produit. Si vous souhaitez comparer plusieurs couleurs, merci de vous rendre sur les différents produits afin de ressaisir votre demande d’échantillon.

Vous allez recevoir un échantillon de toile qui vous permettra d'apprécier la qualité de la toile uniquement, le motif imprimé est un motif standard qui ne correspond pas au décor imprimé du produit sur lequel vous avez cliqué.

Renseignez votre adresse

* obligatoire

Recevoir l'échantillon

Comment est fabriquée la pierre reconstituée ?


Margelle pierre reconstituée

Le terme pierre reconstituée est à la fois très connu et en même temps souvent utilisé comme « fourre-tout » aussi bien par ses détracteurs que par certains fabricants.


Il n’existe malheureusement pas de réglementation quand  à la composition de la pierre reconstituée. C’est ainsi que l’on peut trouver des produits de très belle qualité fabriqués à partir de pierre naturelle  comme des produits plus « simple » qui ne sont que des bétons colorés.
Nous allons détailler ci dessous les différentes étapes de la fabrication de la pierre reconstituée :


-    La matière première
-    La fabrication des pièces
-    Le contrôle qualité


1) La matière première


Pour fabriquer de la pierre reconstituée, nous avons besoin de pierre naturelle, de liants spécifique et d’eau.
* La pierre naturelle

pierre reconstituée pierre naturelle


Le choix de la pierre naturelle est essentiel, de celui ci dépendra la solidité et la durabilité de la pierre reconstituée.


Il faudra trouver un calcaire très pur, une pierre marbrière très dure par opposition à un calcaire tendre type tuffeau qui absorbera beaucoup d’eau et rendra la pierre reconstituée fabriquée à partir de ce matériau plus sensible au gel.

Il est important que l’ensemble des agrégats proviennent d’une même carrière, pour ce faire les blocs de pierre NON UTILISABLES pour la taille, sont finement broyés afin d’obtenir une courbe granulométrique parfaite. Les plus gros grains ne dépassant pas 3 mm de diamètre.

poudre pierre naturelle


2) La Fabrication du mélange


Le mélange est composé à plus de 90% de cette poudre de pierre naturelle, y sont ajoutés des liants, des résines et de l’eau.
Un automate va contrôler de manière très précise les quantités qui vont être déposées dans le malaxeur.
Ce mélange est malaxé jusqu’à obtention d’une pate homogène qui va pouvoir être coulée, vibrée et lissée dans des moules.

coulage pierre reconstituée

Après un séchage naturel de 24 heures, les pièces seront démoulées.

moule pierre reconstituée


3) Le contrôle qualité


Comme nous l’avons vu plus haut il n’y a pas de norme pour la pierre reconstituée. Aussi quelques fabricants dont celui que nous avons sélectionné (Pierdor) pratique systématiquement un contrôle qualité. Ce contrôle va s’effectuer en plusieurs étapes :


Le contrôle de la qualité du mélange : résistance à la compression, à la flexion. Taux d’absorption d’eau.
Le contrôle immédiat du produit fini : dimensions du produit, aspect visuel.
Le contrôle  inhérent au produit :


-    s’il s’agit de margelles par exemple, contrôle du coefficient de glissance (détermination de la résistance au glissement sur surfaces mouillées pour pieds nus),

-    s’il s’agit de dalles contrôle de la résistance à l’abrasion, à la flexion…
        
La pierre reconstituée, fabriquée dans ces conditions, est un matériau « noble », la production est peu automatisée et nécessite une main d’œuvre qualifiée et consciencieuse. Elle n’est pas opposable à la pierre naturelle, toutes deux ont leurs qualités.

Partager ce contenu