Recevez gratuitement un échantillon

Cette demande d’échantillon n’est liée qu’à un seul produit. Si vous souhaitez comparer plusieurs couleurs, merci de vous rendre sur les différents produits afin de ressaisir votre demande d’échantillon.

Vous allez recevoir un échantillon de toile qui vous permettra d'apprécier la qualité de la toile uniquement, le motif imprimé est un motif standard qui ne correspond pas au décor imprimé du produit sur lequel vous avez cliqué.

Renseignez votre adresse

* obligatoire

Recevoir l'échantillon

Recherche dans le blog

Les insectes indispensables pour entretenir naturellement votre jardin


Animaux

En exploitant pleinement la présence des insectes de manière plus écologique, vous éliminerez les parasites tout en assurant la pollinisation de votre jardin paysager, floral, potager ou verger.

Partant du principe que tout nuisible a un prédateur, tous les insectes auxiliaires vont alors jouer un rôle important dans la lutte biologique contre les insectes ravageurs présents dans votre jardin.
Parmi les insectes auxiliaires, on évoque les insectes dits recycleurs. Ils vont aider les bactéries à transformer la matière végétale ou animale morte en sels minéraux, nourrissant ainsi les plantes et rendant le sol plus fertiles. Autres insectes auxiliaires : les pollinisateurs qui sont indispensables à la reproduction de nombreuses plantes.
Un jardin en bonne santé et entretenu naturellement passe ainsi par la présence permanente de nombreuses espèces d’insectes qui trouveront refuge dans un hôtel à insectes.
Nous avons identifié, pour vous, les insectes auxiliaires indispensables pour entretenir biologiquement votre jardin.

Les insectes ravageurs : qui sont-ils ?

Avant d’identifier les insectes bénéfiques pour votre jardin, il semble nécessaire de connaître les principaux insectes ravageurs qui causent des dégâts dans votre jardin.

Certains insectes nuisibles vont avoir une présence plus importante dans votre jardin. C’est notamment le cas des limaces ou des pucerons qui vont rapidement s’attaquer aux feuilles de vos légumes et aux jeunes semis. Véritable cauchemar pour les jardiniers, les pucerons vont s’en prendre aux pommes de terre, aux choux, aux tomates ou encore aux carottes. Les dégâts vont apparaître sur les feuilles qui font se déformées, se décolorées puis desséchées.


Moins connus, mais tout aussi néfastes, les doryphores décorent les feuilles des aubergines, des tomates avec une préférence pour les pommes de terre. Ces coléoptères font leur arrivée au printemps. Vous pourrez repérer leurs œufs jaune orangé sur la face intérieure des feuilles.
Quant aux altises, coléoptères à la carapace noire avec des reflets bleutés, leurs dégâts seront plus nombreux. Les adultes se nourrissent des feuilles des plantes potagères (radis, choux, tomates, betteraves) alors que les larves consomment directement les racines.

Des insectes indésirables vont s’attaquer plus particulièrement à vos plantes comme le charançon. Cet insecte infectera les rhododendrons, les géraniums, le pin ou encore le lis. Tout comme les altises, les adultes charançons dévorent le feuillage tandis que les larves mangent les racines. Vous constatez rapidement les dégâts à cause de la perforation en forme de croissant au bord des feuilles. Celles-ci vont par la suite se décolorer avant de voir vos végétaux dépérir.

Enfin certains insectes nuisibles vont être présents sur vos arbres fruitiers. C’est le cas des chenilles qui dévasteront les feuillages, les bourgeons des cerisiers, des pruniers ou encore des pommiers. Elles pourront s’en prendre également au feuillage de vos arbustes.

Quels sont insectes pollinisateurs bénéfiques pour vos plantes ?

Alors que les insectes pollinisateurs se rarifient petit à petit à cause de l’usage intensif des pesticides, leur disparition serait catastrophique pour les végétaux et pour les récoltes de fruits et de légumes. Sans eux, les récoltes seraient réduites à néant.

Ces insectes assurent le bon développement de la plupart des plantes en les pollinisant. En effet, les abeilles sont à l’origine d’une grande partie de la pollinisation des plantes tout comme le bourdon qui est primordial pour certaines plantes et légumes. Il est, par exemple, le seul à savoir polliniser les tomates.
En allant de fleurs en fleurs, les abeilles comme les bourdons garantissent une pollinisation croisée, gage d’une excellente fécondation.

D’une grande aide dans le jardin, les abeilles restent l’un des principaux insectes pollinisateurs. Vous pouvez les attirer en plantant une grande variété de plantes à fleurs comme le géranium, la lavande ou encore le crocus. Vous pouvez également laisser des parties en friches ou en semant des fruits et légumes à fleurs ainsi que des plantes aromatiques dans vos carrés potagers.

Vous aimez le miel ? Placez une ruche ou un abri pour abeilles dans votre jardin et dégustez le miel issu de votre jardin. Les abeilles seront ainsi à proximité de vos plantes tout en vous remerciant en vous offrant du bon miel.

Découvrez tous nos gîtes pour insectes pollinisateurs

N’oublions pas les guêpes et les papillons qui sont réputés pour leur art de pollinisation. Ils s’attaquent également aux vers blancs, aux chenilles, aux pucerons et à bien d’autres insectes nuisibles.

Les coccinelles : des insectes amateurs de pucerons 

Considérées comme un porte-bonheur, les coccinelles font partie des rares insectes appréciés pour leur beauté. Elles se révèlent être très utiles dans votre jardin pour éloigner les pucerons. Les coccinelles protègent également vos plantes contre les acariens ou les cochenilles.

Avec le chrysope et la syrphe, la coccinelle forme un trio de choc pour éliminer tous les pucerons dans votre jardin. Ne sortez pas trop vite votre anti-pucerons ou votre répulsif, laissez le temps aux coccinelles d’agir. Aussi charmantes qu’elles soient, les coccinelles sont également de redoutables prédateurs. En effet, elles peuvent dévorer une quantité impressionnantes de pucerons, et notamment les larves, pouvant aller jusqu’à 150 pucerons par jour, la chrysope peut en manger entre 200 et 500 au cours de son développement.

Comment avoir des coccinelles dans son jardin ?

La présence de coccinelles dans votre jardin reste la meilleure alternative naturelle pour vous débarrasser des pucerons entre mai et septembre. Si vous n’avez pas de coccinelle dans votre jardin, vous pouvez retrouver des larves de coccinelles sur internet ou en jardinerie.
En installant un hôtel à insectes ou un abri pour coccinelle dans votre extérieur, vous leur donnerez l’occasion de rester dans votre jardin et de lutter en continu contre les pucerons.

Découvrez nos abris pour coccinelles

Tout comme les coccinelles, le pince-oreille se délecte de pucerons et de toutes sortes de larves d’insectes indésirables.

Il sera un allié précieux, même s’il est souvent mal-aimé des jardiniers à cause de son régime en partie végétarien, le pince-oreille a tendance à manger les jeunes pousses, les pétales et les jeunes fruits. Cependant, cet insecte est à moitié végétarien. Sa présence dans votre jardin se révèle être utile pour lutter contre les acariens, les pucerons ou encore les thrips.
Ils sont particulièrement utiles et efficaces dans un verger ou sur les arbres fruitiers.

Les insectes recycleurs : véritables alliés pour votre extérieur

Insecte sociable, la fourmi peut être un véritable allié pour tout jardinier et présente de nombreux avantages à être présent dans vos espaces verts :
- elle est travailleuse, la fourmi va vous débarrasser des larves, vers et autres nuisibles présents dans la terre.
- elle est une semeuse, elle va disperser et enterrer les graines de fleurs ou de graminées dans votre jardin.
- elle réalise un travail de recyclage des déchets végétaux et des bactéries en les aidants à se transformer en sels minéraux.
- elle participe à la bonne qualité de votre terre. Les galeries présentes dans le sol vont aérer le sol et favoriser la pénétration de l’eau.

Cependant, la fourmi a la mauvaise réputation d’élever les pucerons pour leur miellat. Ainsi, il vous faudra être vigilant si vous constatez la présence de fourmis sur vos rosiers ou autres végétaux. Dans ce cas, la nature effectuera son travail, les oiseaux du jardin viendront se délecter des fourmis pour réguler leur présence et éviter la prolifération des insectes nuisibles à la bonne santé de vos plantes.

Les vers de terre : un insecte favorable pour un sol de qualité

Avec une population de plus de 150 individus par mètre carré, les vers de terre jouent un rôle indispensable et insoupçonné dans votre jardin.  Particulièrement utile dans votre potager, cet insecte va jouer un rôle sur la qualité du sol en favorisant l’aération, le recyclage des matières organiques et la fertilisation.

Tout comme les fourmis, les galeries creusées par les vers amollissent le sol, l’aère et facilitent la pénétration de l’eau de pluie. Les vers de terres participent à la décomposition des déchets. Primordial dans votre composteur, le verre de terre va faciliter la destruction des aliments en le transformant en humus. Vous pourrez alors étaler le compost dans votre jardin à l’aide d’un transplantoir de jardin pour nourrir votre potager et même vos plantes intérieures.

Le tas de compost est un lieu de vie pour une faune riche, discrète mais bien efficace. Vers de terre, carabes, mille pattes ou encore microscopiques champignons participent à la transformation des déchets organiques. Il est essentiel de poser votre composteur à même le sol. Si vous le posez sur une surface bétonnée, les vers ne pourront pas circuler entre la terre et les déchets.

Retrouvez tous nos composteurs

Capable de manger l’équivalent de son poids, le ver de terre va éliminer les bactéries, les champignons et tout autre matière organique présente dans le sol. En passant leur temps à retourner la terre pour créer des galeries, les déjections riches en humus vont nourrir vos plantes et enrichir la terre.
Leur présence dans votre jardin est donc synonyme d’une terre riche et fertile.

Comment attirer les vers de terre dans votre jardin ?

Choisissez un espace à l’ombre avec une terre humide. Arrosez-la avec du brou de noix et les vers de terre feront rapidement leur apparitions dans votre jardin. Pour éviter de les déranger, il est conseillé de travailler votre sol durant les heures les plus chaudes de la journée.

Comment attirer les insectes dans votre jardin ?

Attirer les insectes auxiliaires dans son jardin peut être facile en installant un hôtel à insectes sur un arbre ou même suspendu à l’une des parois de votre abri de jardin en bois. Les différents compartiments présents dans les hôtels à insectes permettent aussi bien aux coccinelles, aux perce-oreilles ou aux abeilles solitaires de cohabiter pour utiliser une manière naturelle d’entretenir votre espace extérieur.

S’installant avant l’hiver dans votre jardin ou au cœur de votre potager, de préférence orienté sud ou sud-est, l’hôtel à insectes permettra à chaque insecte auxiliaire de trouver son bonheur, de se nicher en hiver, de se nourrir mais également de se reproduire.

Initialement fabriqués à l’aide de bloc de bois percés et de bottes de tiges creuses, les hôtels pour insectes répondaient à la crise du logement pour les abeilles et les guêpes solitaires. Des nichoirs à bourdons, des abris à coccinelles ou à papillons ont été ajoutés. Ces compartiment pourront être occupés par d’autres insectes, tout aussi important pour la santé de votre jardin.
Pour attirer les insectes dans votre jardin, plantez quelques plantes mellifères comme l’arbre à papillon, la lavande, la sauge rouge ou encore l’acacia. Les insectes trouveront rapidement le chemin de votre jardin afin de vous donner le plus beau des extérieurs !

Retrouvez tous nos hôtels à insectes sur notre site

La présence d’insectes dans votre jardin reste donc une manière naturelle d’entretenir son espace vert, de lutter biologiquement contre les insectes ravageurs sans avoir recours aux produits chimiques et aux insecticides. Pour les garder dans votre extérieur, préférez un jardinage biologique en réalisant un paillage des cultures, en plantant des plantes naturellement répulsives ou en favorisant la rotation des cultures dans votre potager.

L’installation d’hôtels pour insectes ou la construction d’abris au cœur de votre jardin (pots de fleurs garnis d’herbes sèches puis retournés) donnera l’occasion aux insectes de rester dans votre jardin. Une espèce d’insecte commence à devenir envahissante ? Cherchez la cause et essayez d’attirer ses prédateurs. D’autres animaux comme le hérisson ou les oiseaux pourront maîtriser leur population.
Découvrez notre article sur les animaux utiles pour entretenir naturellement votre jardin.

Partager ce contenu